Qu’est-ce que l’éducation positive ?

Nanabanos, connaissez-vous l’éducation positive ? Nous allons parler de ce sujet qui nous tient à cœur, notre application étant fondée sur ce principe.

Temps de lecture : 4 minutes 👀

L’éducation positive est une pédagogie qui peut se définir comme une manière d’accompagner les enfants dans la non-violence, l’écoute et le respect des besoins de chacun. 

Le stress des devoirs à la maison avec les parents n’est pas à prendre à la légère, on peut constater que d’après une étude menée par Actualité Santé, 34% des enfants de 11 ans et moins sont stressés par les devoirs avec les parents.

Chez les adolescents de 12 à 17 ans, le stress grimpe même à 60%.

Alors pourquoi ne pas tenter une éducation plus heureuse ?

L'éducation positive, qu'est-ce que c'est ?

Le concept d’éducation positive a été influencé par l’idéologie de la « communication non violente » (CNV) de Marshall B. Rosenberg qui a été développée dans les années 1970. 

Cette approche est centrée sur la personne et sur l’écoute, on communique vers l’autre sans aucun jugement ni agressivité. De nombreux psychologues et chercheurs en neurosciences ont découvert comment l’éducation et notre manière de parler ou d’agir avec les enfants agissent sur leur comportement, et ainsi sur leur développement dans son ensemble. 

Comment s'y prendre ?

L’éducation positive propose l’écoute des besoins de l’enfant, de ses sentiments, développe l’autonomie et la coopération adulte-jeune. 

Entrer dans une démarche d’éducation positive repose tout d’abord sur la relation de confiance que l’on entretient avec son enfant. Elle peut se baser sur de multiples concepts.

Voici quelques exemples : 

La bienveillance, c’est une des connexion au monde de l’enfant, à ses besoins, à son fonctionnement, son stade de développement. Prendre l’enfant en considération afin qu’il prenne confiance en lui.

Le laisser exprimer ses émotions, ses appréhensions, ses souhaits, ses questions etc.

Comprendre l’oral
Les élèves découvrent quelques mots ou expressions familières. Ils peuvent suivre le fil d’une histoire très courte adaptée à leur âge.

En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
Comprendre des mots familiers et des expressions très courantes au sujet de soi, de sa famille et de l’environnement concret et immédiat.

S’exprimer oralement, prendre part à une conversation
Les élèves reproduisent un modèle oral simple extrait d’une comptine, d’un chant, d’une histoire pour se décrire (nom, âge). Ils répètent des dialogues.

En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :

  • Réciter, se décrire, lire ou raconter en s’appuyant sur un modèle.
  • Poser des questions simples.

Notion indissociable de la bienveillance, c’est le respect de l’adulte, de la consigne, du cadre, des besoins de la situation, des règles de vie en société.

Apprendre à s’excuser auprès de son enfant permet de renforcer ce lien de confiance. Et de montrer que les parents aussi peuvent se tromper. 

En fin de cycle l’enfant doit être capable de :

  • Réaliser et donner à voir, individuellement ou collectivement, des productions plastiques de natures diverses.
  • Proposer des réponses inventives dans un projet individuel ou collectif.
  • Coopérer dans un projet artistique.
  • S’exprimer sur sa production, celle de ses pairs, sur l’art.
  • Comparer quelques œuvres d’art.

Éducation positive, parentalité bienveillante, oui mais pourquoi ?

Qu’est-ce que le fait d’opter pour une éducation dans la bienveillance et le respect va changer dans le développement de son enfant ? 

Avez-vous déjà entendu parler d’intelligence émotionnelle ? Et surtout, en comprenez-vous le sens ?  Selon les psychologues Peter Salovey et John Mayer, l’intelligence émotionnelle réfère à la capacité de reconnaître, comprendre et maîtriser ses propres émotions et à composer avec les émotions des autres personnes. 🙂

Et choisir l’éducation positive pour son enfant l’aidera forcément à développer cette intelligence sociale et à être un futur adulte bien dans ses baskets ! 

Illustration blog Nanaba

🍌 Encourager son enfant dès tout petit à être autonome, responsable, lui laisser son libre arbitre et le reconnaître en tant que personne à part entière lui permettra d’être conscient de lui-même et de s’estimer. Cela développera sa confiance envers vous, et envers les autres, et lui donnera envie de collaborer dans le respect et le dialogue avec ses pairs…

🍌 Une éducation dans la bienveillance a pour but de transmettre des valeurs plutôt que de baser la relation sur l’obéissance et la soumission. 

Le résultat ? Une vie de famille apaisée et une résolution des conflits basée sur une communication saine et non violente, quel plaisir ! 😄

Illustration blog Nanaba

En conclusion

L’éducation de nos enfants est primordiale dans la construction des adultes qu’ils deviendront. 

Fondée sur l’encouragement, la bienveillance, ou encore la confiance, l’objectif de l’éducation positive est de permettre à nos enfants de devenir des adultes responsables, autonomes et surtout épanouis. 

Dans notre application, cela repose sur des récompenses grâce à nos résultats de quiz prônant la positivité et l’encouragement, mais aussi sur l’écoute et la compréhension via notre Intelligence Artificielle analysant les mauvaises réponses pour une meilleure compréhension des lacunes. 

Nous vous avons concocté une To-do list pour l’appréhender au mieux. Accompagnez au mieux vos enfants avec Nanaba ! 😎

Ton enfant est accro aux écrans ?

Optimise l’utilisation de son téléphone et de sa tablette et trouve un compromis positif :
télécharge gratuitement Nanaba pour bloquer ses applications préférées en échange de révisions
!

Facebook
Twitter
LinkedIn