Mon enfant ne veut pas manger que faire ?

Votre enfant n'a pas d'appétit et ne veut pas manger ? Cet épisode des Nanaba'stuces est fait pour vous

Temps de lecture : 5 minutes 👀

Au secours, mon enfant ne veut pas manger !

L’alimentation est une chose essentielle dans le développement des enfants. Elle représente le centre de l’attention pour les parents ainsi qu’une source d’interaction sociale avec le monde extérieur. Une alimentation saine et équilibrée est le facteur principal d’une bonne santé. Il est donc très important pour le parent de prendre au sérieux la nutrition de son enfant.

Mercredi, un nouvel épisode de notre célèbre rubrique les Nanaba’stuces est sorti sur le thème de l’alimentation chez les enfants.

Pour ces nouvelles astuces, qui de mieux pour traiter ce sujet qu’une personne spécialisée dans le métier : une diététicienne. Mélanie Honorat, CEO de Diet & Cie est diététicienne et naturopathe nous donne ses astuces et conseils sur l’alimentation.

Le métier de diététicienne/naturopathe

Le diététicien est spécialisé dans l’alimentation et guide ses patients vers un équilibre de leur régime alimentaire courant et/ou les accompagne dans la mise en place de bonnes pratiques.
Quant à lui, le naturopathe est spécialisé dans la naturopathie. Cette technique médicinale permet d’équilibrer le fonctionnement de l’organisme grâce à des moyens naturels tels que le jeûnes, la phytothérapie ou encore l’hygiène de vie. C’est une complémentarité de plusieurs choses qui permettent au corps de retrouver sa vitalité et de s’auto régénérer lui-même.

Pourquoi faut-il bien manger dès le plus jeune âge ?

Bien manger est essentiel pour avoir et maintenir une bonne santé. Il est primordial de proposer une nourriture variée et riche à son enfant dès le plus jeune âge car si ce dernier prend de mauvaises habitudes alimentaires très tôt, il aura vraiment du mal à s’en détacher dans le futur. C’est pour cela que le parent joue un rôle important dans l’alimentation de son enfant, il doit installer les bons gestes et bonnes habitudes pour que ce dernier puisse les garder par la suite. Mélanie nous conseille de privilégier des produits de saisons et/ou bio, notamment concernant les fruits et légumes.

Quels conseils donnerais-tu aux parents avec des enfants qui ne mangent rien ?

  • 1. Filouter
Le parent doit vraiment filouter avec son enfant. Au lieu de lui présenter de simples brocolis ou courgettes à table, il est conseillé de plutôt apprendre à donner des légumes de façon dérivée. Les enfants ont généralement des problèmes avec les légumes, ce qui se traduit par des formes plus ou moins sévères de blocage. Il faut de ce fait, réfléchir et élaborer des recettes qui seront susceptibles de lui plaire telles que des petites galettes de légumes ou encore des soupes (avec du Kiri par exemple).
  • 2. Une dimension agréable et détendue
Il ne faut en aucun cas installer avec ses enfants une quelconque dimension punitive lors du repas car cela peut créer un blocage dans le cerveau de l’enfant. Ce moment sera associé à un mauvais souvenir et l’enfant ne voudra plus entendre parler de ce plat.
  • 3. Ne pas baisser les bras
Même si l’enfant n’a pas apprécié un aliment à un moment précis de son enfance, il ne faut pas baisser les bras et laisser tomber. Il faut continuer de lui présenter cet aliment à des intervalles espacées dans le temps, et lui représenter le produit sous des formes différentes.

Quel est selon toi le goûter idéal ?

Selon Mélanie, l’horaire idéal c’est vers 16/17h. Physiologiquement, c’est le moment où le corps assimile mieux le sucre car c’est à ce moment là que ça impacte le moins le pancréas. Proposez-lui des fruits de saison avec une petite poignée d’oléagineux.
Voici une petite composition de nos fruits préférés par saison :

Qu’est-ce que les oléagineux ?

Les oléagineux sont des fruits riches en acides gras et pauvres en eau tels que les noix, les noisettes, les amandes et les fruits à coque. Ces derniers permettront de faire descendre l’index glycémique et réduire davantage l’impact du sucre dans le sang.

Quel conseil donnerais-tu aux personnes végétaliennes ?

Pour les parents végétaliens, une étude a été prouvée que c’était une pratique viable. Cependant, il faut faire attention d’avoir une alimentation qualitative et raisonnée. Il ne faut pas hésiter à se complémenter avec des superaliments, des algues et des micros algues. Ces compléments vont venir combler le potentiel carence en oligo éléments et minéraux.

Si je suis végétalien avec des enfants, quelle alimentation leur donner ?

La CEO de Diet & Cie évoque : « Le choix appartient à chacun et il n’y a que le parent qui peut être décisionnaire sur le type d’alimentation qu’il souhaite donner à son enfant. »

Si tu devais nous donner 5 signes d’une mauvaise alimentation ?

Les 5 signes d’une mauvaise alimentation peuvent être le surpoids, les dérèglements hormonaux, l’acné, la fatigue et les inconforts digestifs.

Le mot de la fin ? Manger 5 fruits et légumes par jour ! 

Ton enfant est accro aux écrans ?

Optimise l’utilisation de son téléphone et de sa tablette et trouve un compromis positif :
télécharge gratuitement Nanaba pour bloquer ses applications préférées en échange de révisions
!

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles récents ✍