Le programme scolaire en CE2

Le programme scolaire de CE2 avec Nanaba

Plus autonomes en CE2, votre enfant prend l’habitude de parler devant sa classe et adopte un comportement plus réfléchi : par exemple, il découvre la science, reconnait des comportements favorables à la santé et commence à s’approprier un environnement numérique.

Horaires hebdomadaires au CE2

(TOTAL 24H)

Le calcul mental fait l’objet d’une pratique quotidienne d’au moins 15 minutes.
La lecture et l’écriture : au moins 2 h 30, répartis dans les différentes disciplines de la journée.

Organisation des cours

Comprendre et s’exprimer à l’oral
La préparation des prises de parole en classe devient progressivement plus exigeante (précision du lexique, structuration du propos).
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Bien écouter le professeur et prendre la parole s’il ne comprend pas.
  • Raconter et décrire seul un récit étudié en classe.
  • Donner son avis.

Lecture et compréhension de l’écrit
Les élèves comprennent des lectures différentes, sur des textes variés. L’entrainement en lecture à voix haute est régulier. Pour cela, ils participent à des expositions à propos des ouvrages lus ou à des rencontres avec d’autres classes autour d’ouvrages lus.
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Décoder aisément des mots inconnus réguliers et des mots irréguliers.
  • Lire et comprendre des textes adaptés à sa maturité et à sa culture scolaire.
  • Lire à voix haute avec fluidité, après préparation, un texte d’une demi-page ; participer à une lecture dialoguée après préparation.

Écriture
Ils écrivent souvent et toutes sortes de textes (synthèses de livres, journal ou blog de l’école, etc.).
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Copier ou transcrire lisiblement un texte d’une dizaine de lignes en respectant la ponctuation, l’orthographe et en soignant la présentation.
  • Rédiger un texte d’environ une demi-page, cohérent, organisé.
  • Améliorer son orthographe.

Étude de la langue (grammaire, orthographe, lexique)
Ils étudient le verbe, le nom et le repérage du sujet dans des situations simples, quelques temps du verbe (présent, imparfait, futur, passé composé). Ils font la distinction entre temps simples et composés. Le travail sur le lexique continue. Ils pratiquent des activités de comparaison de phrases entre le français et la langue vivante étudiée.
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Orthographier les mots les plus fréquents et les mots invariables mémorisés.
  • Réaliser les accords dans le groupe nominal d’une part, entre le verbe et son sujet d’autre part.
  • Utiliser ses connaissances pour mieux s’exprimer à l’oral et pour améliorer des écrits.
Nombres et calculs
On étudie les nombres jusqu’à 10 000. Les élèves sont amenés à résoudre des problèmes plus complexes, éventuellement à deux étapes. Ils consolident la maitrise de la soustraction ; apprennent une technique de calcul posé pour la multiplication.
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Comprendre et utiliser des nombres entiers.
  • Nommer, lire et écrire des nombres entiers.
  • Résoudre des problèmes avec les nombres entiers.

Grandeurs et mesures
Les différentes unités étudiées sont la longueur (mm), la masse (g, kg et tonne), la contenance (cL et dL), la durée (siècle, millénaire, min, s), le prix. Les opérations sur les grandeurs sont menées en lien avec les opérations sur les nombres.
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Comparer, estimer, mesurer des longueurs, des masses, des contenances, des durées.
  • Utiliser le lexique, les unités, les instruments de mesures spécifiques de ces grandeurs.
  • Résoudre des problèmes impliquant des longueurs, des masses, des contenances, des durées, des prix.

Espace et géométrie
Les élèves produisent des algorithmes simples. Ils abordent le patron du cube et de diamètre.
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Se repérer et se déplacer en utilisant des repères.
  • Reconnaitre, décrire, reproduire des solides.
  • Reconnaitre, décrire, reproduire, construire des figures géométriques.
  • Reconnaitre et utiliser les notions d’angle droit, d’égalité de longueurs, de milieu, de symétrie.
Comprendre l’oral
Ils se présentent ou présentent quelqu’un, posent des questions simples et peuvent répondre à ces questions.
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Comprendre des mots familiers et des expressions courantes au sujet de lui, de sa famille et de l’environnement concret et immédiat.

S’exprimer oralement en continu
Les élèves reproduisent la date, des comptines, des poèmes. Ils lisent à haute voix des textes brefs et racontent une histoire courte en s’aidant d’images.
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Réciter, lire ou raconter, en s’appuyant sur un modèle.

Prendre part à une conversation Les élèves peuvent engager une conversation très courte, répondre à quelques questions, utiliser des formules simples de politesse, épeler des mots simples.
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Poser des questions simples sur des sujets familiers ou sur ce dont on a immédiatement besoin, ainsi que répondre à de telles questions.
Découvrir le monde du vivant
Les élèves découvrent l’état gazeux, étudient le fonctionnement du corps humain ainsi que la vie animale et végétale, se familiarisent avec des objets techniques.
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Connaitre des caractéristiques du monde vivant.
  • Reconnaitre les comportements favorables pour sa santé.
  • Comprendre la fonction et le fonctionnement d’objets fabriqués.
  • Réaliser des circuits électriques simples, en respectant les règles de sécurité.

Se situer dans l’espace
Les élèves étudient l’espace géographique terrestre à travers quelques milieux caractéristiques.
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Se repérer dans l’espace et le représenter.
  • Situer un lieu sur une carte, ou sur un écran.

Se situer dans le temps
Les élèves débutent l’étude du temps long et de l’espace géographique terrestre.
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Se repérer dans le temps et mesurer des durées.
  • Repérer et situer quelques évènements dans un temps long.

Explorer les organisations du monde
Les élèves comparent les modes de vie de quelques personnages, appréhendent des grands faits de périodes historiques. Ils découvrent comment d’autres sociétés vivent et s’organisent pour exercer leurs activités résidentielles, commerciales, industrielles.
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Comparer quelques modes de vie des hommes et des femmes.
  • Comprendre qu’un espace est organisé.
  • Identifier des paysages.
Les élèves travaillent à partir de trois grandes questions proches des préoccupations des élèves, visant à investir progressivement l’art : la représentation du monde, l’expression des émotions, la narration et le témoignage par les images.
En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :
  • Réaliser et donner à voir, individuellement ou collectivement, des productions plastiques de natures diverses.
  • Proposer des réponses inventives dans un projet individuel ou collectif.
  • Coopérer dans un projet artistique.
  • S’exprimer sur sa production, celle de ses pairs, sur l’art.
  • Comparer quelques œuvres d’art.
Attendus de fin de cycle :
  • Expérimenter sa voix parlée et chantée, explorer ses paramètres, la mobiliser au bénéfice d’une reproduction expressive.
  • Connaître et mettre en œuvre les conditions d’une écoute attentive et précise.
  • Imaginer des organisations simples ; créer des sons et maîtriser leur succession.
  • Exprimer sa sensibilité et exercer son esprit critique tout en respectant les goûts et points de vue de chacun.
Au programme :
  • Produire une performance optimale, mesurable à une échéance donnée.
  • Adapter ses déplacements à des environnements variés.
  • S’exprimer devant les autres par une prestation artistique et/ou acrobatique.
  • Conduire et maitriser un affrontement collectif ou interindividuel.
Le programme met en avant les éléments d’une culture morale et civique qui prend en compte quatre dimensions :
  • La sensibilité qui vise à l’acquisition d’une conscience morale par un travail sur l’expression, l’identification, la mise en mots et la discussion des émotions et des sentiments.
  • La règle et le droit qui vise à l’acquisition du sens des règles du vivre ensemble.
  • Le jugement qui permet de comprendre et de discuter les choix moraux rencontrés par chacun au cours de sa vie.
  • L’engagement qui permet la mise en pratique de cet enseignement en insistant sur l’esprit d’autonomie, de coopération et de responsabilité vis-à-vis d’autrui.