Le programme scolaire en CM2

Le programme scolaire de CM2 avec Nanaba

Au sein du cycle 3, ou cycle de consolidation, le CM2 se situe juste avant le passage au collège. Cette dernière année à l’école primaire constitue donc une étape importante dans la scolarité de votre enfant.

Horaires hebdomadaires au CM2

(TOTAL 24H)

Enseignements Durée hebdomadaire moyenne
Français
8h
Mathématiques
5h
Langue vivante
1h30
Éducation physique et sportive
3h
Sciences et technologie
2h
Enseignements artistiques
2h
Histoire-géographie
1h30
Enseignement moral et civique
1h

Organisation des cours 📖

Lecture, écriture, expression orale
L’entrainement à la lecture à haute voix est poursuivi notamment pour les élèves qui ont encore des difficultés de décodage. Des temps de lecture silencieuse sont également ménagés tout au long du cycle. En CM2, l’élève doit lire au moins quatre ouvrages de littérature de jeunesse contemporaine et trois œuvres classiques.
L’élève écrit chaque jour (écrits de travail, écriture créative, production d’écrit…). La longueur des écrits progresse au fur et à mesure de l’aisance acquise par l’élève.
On demande à l’élève de s’exprimer de mieux en mieux, tout en respectant la syntaxe et le lexique.

Étude de la langue
Il repère et distingue les noms et les verbes, ainsi que les déterminants, les adjectifs et les pronoms. Il identifie le groupe nominal, repère le nom noyau et gère les accords en genre et en nombre.
Il repère le sujet et le groupe verbal (prédicat), le complément du verbe, le complément de phrase et le complément du nom. Il étudie l’attribut du sujet et l’accord sujet-verbe.
Il identifie les marques du temps (présent, imparfait, futur, passé simple aux 3es personnes du singuier et du pluriel).
Côté lexique, il approfondit sa connaissance des dictionnaires. Il étudie un certain nombre de préfixes et de suffixes et aborde les racines grecques et latines.

La culture littéraire et artistique est également une part essentielle de l’enseignement du français au travers de 6 thèmes :  Héros / héroïnes et personnages, la morale en questions, Se confronter au merveilleux, à l’étrange, Vivre des aventures, Imaginer, dire et célébrer le monde, Se découvrir, s’affirmer dans le rapport aux autres.

En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :

  • Écouter et comprendre un récit.
  • Dire de mémoire un texte à haute voix.? 0`>? ᛽? љ=? ٠>? P`>? @ P`>? ʲaire adapté à son âge et réagir à sa lecture, ainsi que des textes et des documents (textes, tableaux, graphiques, schémas, diagrammes, images) utilisés dans les différentes disciplines.
  • Écrire un texte d’une à deux pages adapté à son destinataire, en respectant l’orthographe.
  • Rédiger des textes dans des contextes variés, maitriser les accords dans le groupe nominal (déterminant, nom, adjectif ), entre le verbe et son sujet dans des cas simples ainsi que l’accord de l’attribut avec le sujet.
  • Raisonner pour analyser le sens des mots.

L’élève aborde la fraction simple, le partage de grandeurs. Côté opérations, il pratique la multiplication
d’un nombre décimal par un nombre entier. Il pose la division de deux nombres entiers avec quotient décimal, la division d’un nombre décimal par un nombre entier.
À propos de proportionnalité, des situations impliquant des échelles et des pourcentages peuvent être rencontrées. Les élèvent utilisent l’expression « … % de » dans des cas simples.
L’élève poursuit les connaissances des grandeurs (longueur, masse, contenance, durée, prix) et aborde la notion d’aire d’une surface et d’angle.
Il utilise la règle, l’équerre et le compas pour tracer des triangles, des cercles. Il apprend les propriétés
des figures usuelles comme le carré, le losange, le rectangle, ainsi que la symétrie.

En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :

  • Utiliser et représenter les grands nombres entiers, des fractions simples, les nombres décimaux.
  • Calculer avec des nombres entiers et des nombres décimaux.
  • Résoudre des problèmes en utilisant des fractions simples, des nombres décimaux et aussi des grandeurs (géométriques, physiques, économiques).
  • Comparer, estimer, mesurer des grandeurs géométriques avec des nombres entiers et des nombres décimaux : longueur (périmètre), aire, volume, angle.
  • Utiliser le lexique, les unités, les instruments de mesures spécifiques de ces grandeurs.
  • Se repérer et se déplacer dans l’espace en utilisant ou en élaborant des représentations.
  • Reconnaitre, nommer, décrire, reproduire, représenter, construire des figures et solides.
  • Utiliser quelques relations géométriques.

Divers thèmes autour de la personne, de la vie quotidienne et des repères culturels sont abordés.
Quelques formes grammaticales sont étudiées : le groupe verbal et les temps, le groupe nominal (nom, déterminant, adjectif) et les types de phrases.
Pour motiver les élèves, certains professeurs mettent en place des projets d’écritures (pièces de théâtre, par exemple).

Les connaissances culturelles sont réparties selon trois axes : la personne et la vie quotidienne , des repères géographiques, historiques et culturels dans la langue étudiée, l’imaginaire.

En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :

  • Comprendre des mots familiers et simples.
  • Utiliser des expressions et des phrases simples pour parler de lui et de son environnement immédiat.
  • Copier un modèle écrit, rédiger un court message et remplir un questionnaire simple.
  • Communiquer avec un interlocuteur qui parle lentement.
  • Atteindre au moins le niveau A1 (de découverte) du CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues).

L’histoire et la géographie sont enseignées à parts égales durant tout le cycle 3

Les élèves étudient 3 grands thèmes :
Thème 1 : le temps de la République (1892 : la république fête ses cents ans, Des républiques, une démocratie : des libertés, des droits et des devoirs, l’école primaire au temps de Jules Ferry).
Thème 2 : l’âge industriel en France (énergies et machines, le travail à la mine, à l’usine, à l’atelier, au grand magasin, la ville industrielle, le monde rural).
Thème 3 : la France, des guerres mondiales à l’Union européenne (les deux guerres mondiales au XXe siècle, la construction européenne).

Les élèves étudient 3 grands thèmes :
Thème 1 : se déplacer au quotidien en France, au quotidien dans un autre lieu du monde ; se déplacer de ville en ville, en France, en Europe et dans le monde, déplacement et développement durable.
Thème 2 : communiquer d’un bout à l’autre du monde grâce à Internet (un monde de réseaux, des habitants connectés au monde, des habitants inégalement connectés dans le monde).
Thème 3 : mieux habiter (favoriser la place de la « nature » en ville, recycler, habiter un écoquartier).

Transmettre et faire partager les valeurs de la République (liberté, égalité, fraternité, laïcité…), quelles que soient les convictions, les croyances ou les choix de vie personnels, tel est l’objectif de cet enseignement.

Cet enseignement s’articule autour de quatre thèmes :

  • La sensibilité : soi et les autres.
  • Le droit et la règle : des principes pour vivre avec les autres.
  • Le jugement : penser par soi-même et avec les autres.
  • L’engagement : agir individuellement et collectivement.

L’élève poursuit l’étude des états de l’eau, il étudie le principe de mouvement, ainsi que les différentes sources et formes d’énergie, en lien avec la protection de l’environnement.
Le monde du vivant est étudié sous l’angle de la diversité et l’évolution des espèces, des besoins nutritifs, et de la reproduction.
L’enfant continue l’étude des matériaux et des objets techniques à travers notamment les principales évolutions des objets.
La planète Terre, les phénomènes géologiques et climatiques (séismes, volcans) sont revus.

En fin de cycle, l’enfant doit être capable de :

  • Décrire des états et la constitution de la matière à l’échelle macroscopique.
  • Observer et décrire différents types de mouvements.
  • Identifier différentes sources d’énergie.
  • Classer les organismes et comprendre leur évolution.
  • Expliquer les besoins variables en aliments de l’être humain.
  • Décrire comment les êtres vivants se développent et deviennent aptes à se reproduire.
  • Expliquer l’origine de la matière organique des êtres vivants et son devenir.
  • Identifier les principales évolutions du besoin et des objets.
  • Décrire le fonctionnement d’objets techniques, leurs fonctions et leurs constitutions.
  • Situer la Terre dans le système solaire et caractériser les conditions de la vie terrestre.
  • Identifier des enjeux liés à l’environnement.

Les élèves travaillent à partir de trois grandes questions : la représentation plastique et les dispositifs de présentation, les fabrications et la relation entre l’objet et l’espace, la matérialité de la production plastique et la sensibilité aux constituants de l’œuvre

Compétences travaillées :

  • Expérimenter, produire, créer. 
  • Mettre en œuvre un projet artistique.
  • S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs ; établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir à l’altérité.
  • Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques, être sensible aux questions de l’art.

Attendus de fin de cycle :

  • Identifier, choisir et mobiliser les techniques vocales et corporelles au service du sens et de l’expression.
  • Mettre en lien des caractéristiques musicales d’œuvres différentes, les nommer et les présenter en lien avec d’autres savoirs construits par les enseignements (histoire, géographie, français, sciences, etc.).
  • Explorer les sons de la voix, de l’environnement immédiat et de la nature, imaginer des utilisations musicales, créer des organisations dans le temps d’un ensemble de sons sélectionnés.
  • Développer sa sensibilité, son esprit critique et s’enrichir de la diversité des goûts personnels et des esthétiques.

L’enseignement pluridisciplinaire et transversal de l’histoire des arts structure la culture artistique de l’élève par l’acquisition de repères issus des œuvres et courants artistiques divers et majeurs du passé et du présent et par l’apport de méthodes pour les situer dans l’espace et dans le temps, les interpréter et les mettre en relation.

Compétences travaillées :

  • Identifier : donner un avis argumenté sur ce que représente ou exprime une œuvre d’art.
  • Analyser : dégager d’une œuvre d’art, par l’observation ou l’écoute, ses principales caractéristiques techniques et formelles.
  • Situer : relier des caractéristiques d’une œuvre d’art à des usages ainsi qu’au contexte historique et culturel de sa création.
  • Se repérer dans un musée, un lieu d’art, un site patrimonial.

L’éducation physique et sportive propose à tous les élèves, de l’école au collège, un parcours de formation constitué de quatre champs d’apprentissage complémentaires :

  • Produire une performance optimale, mesurable à une échéance donnée. 
  • Adapter ses déplacements à des environnements variés.
  • S’exprimer devant les autres par une prestation artistique et/ou acrobatique.
  • Conduire et maitriser un affrontement collectif ou interindividuel.